Dégainez les recettes qui brillent

Cuisinella_Kitchenlife - Dégainez les recettes qui brillent
On débusque aussi le ou la célibataire qui a du savoir-vivre en jaugeant son savoir-faire culinaire. Sans aller jusqu’à l’encyclopédie intégrale de la cuisine aphrodisiaque, quelques livres de recettes bien pensés sont toujours les bienvenus pour épater l’autre. Le but ? Faire savoir à celui ou celle qui les découvrira à quel point vous êtes un véritable cordon-bleu. La bibliothèque parfaite ? Optez pour un livre de recettes un brin technique, signé par exemple Ducasse ou Robuchon, histoire de dire « oui, je peux faire dans l’ultra-gastronomique ». Ajoutez un best of des grands classiques pour montrer que vous êtes du genre à oser la blanquette de veau et le poulet aux morilles si, d’aventure, elle ou il vous présente ses parents. Il vous faut aussi un bouquin qui fera « tilt » lorsque l’autre le découvrira, un ouvrage de pointe à sélectionner en fonction de vos centres d’intérêt. Exemple : si vous voyagez, dégainez le dernier ouvrage fétiche des fous de food, Le Tour du monde en 80 recettes (Hachette Cuisine), un petit chef-d’œuvre signé David Loftus, le photographe attitré du chef britannique Jamie Oliver. Vous aurez alors un sujet de conversation tout prêt pendant que vous ferez mijoter votre tajine marocain ou votre pho vietnamien.

Le + de KitchenLife

LE SAVIEZ-VOUS ?


Le « cook-dating », ça existe ! Le quoi ? Oui, des cours de cuisine conçus pour apprendre à cuisiner mais aussi (surtout ?) pour se rencontrer. Un concept imaginé par Frédéric Chesneau, globe-trotter culinaire pour la télévision et créateur d’un atelier de cuisine. Aujourd’hui, la plupart des écoles de cuisine proposent cette formule. Au programme : des célibataires (autant de garçons que de filles) derrière les fourneaux et beaucoup de fous rires en préparant des recettes gourmandes. Tout le monde se retrouve ensuite autour de la table pour un dîner à la bougie…

Soignez la vaisselle

Cuisinella_Kitchenlife - Soignez la vaisselle
Pour faire craquer son ou sa convive, on ne se contente pas de servir des petits amuse-gueules délicieux à manger, mais l’on scénographie ses agapes. Des verres de couleur, des assiettes stylées, sur une nappe douce et soyeuse. Sans zapper la touche glamour, qui montre que vous savez embellir le quotidien… Des exemples ? Quelques verrines ornées de fleurs fraîches, ou encore une pluie de pétales déposés délicatement sur la table dressée. Effet garanti !

Retrouvez d’autres conseils pour célibataires ici !

Cap sur les ingrédients qui excitent

Cuisinella_Kitchenlife - Cap sur les ingrédients qui excitent les papilles
Soyons clair : la cuisine aphrodisiaque l’est surtout quand on y croit très fort… Pourtant, c’est prouvé, certains aliments n’ont pas leur pareil pour contenir tout ce qu’il faut en minéraux, oligo-éléments et vitamines. De quoi donner des ailes. À privilégier : pour un repas en amoureux les huîtres que Casanova avalait par douzaines sur le corps de ses amantes, mais aussi le chocolat, connu pour ses vertus anti-déprimes, ou encore les asperges. On en profite aussi pour faire le plein de quelques mets qui l’étonneront, genre du poivre de Sarawak – le message est
clair : « En tant que gourmet, je ne prends pas n’importe quel poivre » – ou le gingembre, qui permet de réveiller un plat exotique. Histoire de pimenter un peu l’atmosphère, mettez le cap sur un menu qui flirte avec le message subliminal : huîtres chaudes, curry vert de poulet et de gingembre, fondant au chocolat accompagné d’une salade de fruits de la passion…

Mitonnez-vous un lieu de séduction

Cuisinella_Kitchenlife - Mitonnez-vous un lieu de séduction
Pas la peine de tourner autour du pot-au-feu : la cuisine est un super lieu de séduction ! Rien de tel que la nourriture pour créer du lien… À condition, toutefois, de savoir recevoir dans un lieu propice aux rapprochements.
Étape numéro un : prévoir un éclairage qui ne fasse pas ressembler votre cuisine à un cabinet de dentiste. Les mots d’ordre ? Tamisez et multipliez les sources de lumières. Plutôt qu’un unique plafonnier, préférez par exemple des spots réglables disséminés aux quatre coins de la pièce, ajoutez une lampe de couleur (type lampe Livingcolors de Philips) pour des atmosphères plus surprenantes. Sans oublier les bougies : elles sont in-con-tour-nables.
Étape numéro deux : adoptez la bonne table. On se débrouille pour l’avoir pas trop grande. Bref, conçue pour le tête-à-tête.