Le + de KitchenLife

Cuisinella_Kitchenlife - Le + de KitchenLife

Connaissez-vous la bible du bbq ?

620 pages, ultra-documentée, écrite par Steven Raichlen, alias le King du gril. Vendue à 4 millions d’exemplaires et traduite en 15 langues, la Bible du Barbecue (Éditions de l’Homme, 19,50 €) est un ouvrage à avoir à porter de braises. Star en Amérique du Nord (USA, Canada) où il anime des show télé depuis des années, le très francophile Steven (il parle 6 langues en tout) se définit comme un « anthropologue de la cuisson à feu nu ». Après avoir étudié l’histoire de la cuisine médiévale en Europe ainsi que la haute gastronomie à l’école Le Cordon Bleu à Paris, il a parcouru quelque 25 pays pendant trois ans à la recherche du Graal de la grillade (des asados argentins jusqu’aux yakitori japonais en passant par le charqui jamaïcain). Avec plus de 500 recettes et des conseils techniques en pagaille, ce livre est tout simplement incontournable.

Les pique-niques sortent le grand jeu

Cuisinella_Kitchenlife - Les pique-niques sortent le grand jeu

Quel que soit l’endroit où vous passez à table, jouez la carte de la surprise et des saveurs inédites. Première étape : mettez les petits plats dans les grands. A l’instar de ces grands dîners en blanc très élégants, organisés en plein air, une fois par an, dans les plus beaux sites de Paris (la cour du Louvre, Place des Vosges, Pont des Arts…), sortez la vaisselle et les nappes en tissu, accessoires incontournables pour un gueuleton en plein air qui sort de l’ordinaire. Ensuite, pensez au bento. Venue du Japon, cette boîte hermétique colorée, avec des compartiments qui s’empilent, est pratique et très tendance. Il ne reste plus qu’à remplir les compartiments de bonnes choses à manger : mini club-sandwichs, petites salades, brochettes de légumes, poulet froid sauce wasabi, etc.

Vive le style « street food »

Cuisinella_Kitchenlife - Vive le style « street food »

La cuisine de plein air s’inspire de plus en plus de celles des rues du monde entier.
Cela va des « foodtrucks new-yorkais » branchés (que l’on voit fleurir dans les grandes villes françaises) jusqu’au style « yakitori » des cités asiatiques où l’on grille des brochettes à même le trottoir. Un menu chic et original pour l’été ? Les micro-brochettes, servies en amuse-bouche. Inspirez-vous des fameux « satay », ces brochettes toutes fines grillées dans la rue, que l’on trouve partout en Asie. Il s’agit d’enfiler des abats, des crustacés, des cubes de bœuf marinés dans de la sauce satay (marinade à base de beurre de cacahuète et de lait de coco). On peut y ajouter des légumes ou des fruits. La cuisson s’effectue sur braises vives pour que l’aliment soit bien saisi et caramélisé. La marinade attendrit les viandes tandis que l’huile apporte du moelleux. Sur une belle côte de bœuf, ajoutez simplement de l’huile d’olive, quelques herbes aromatiques fraîches et du poivre de Sarawak. Pour du porc, de la volaille ou même des brochettes, pensez aux influences asiatiques. Essayez une marinade à base de vinaigre de Xérès, de sauce de soja, de miel et d’huile d’olive. Soyez patient, laissez mariner vos morceaux de viande durant 4 heures avant la cuisson.

Pas de feu sans fumage !

Cuisinella_Kitchenlife - Pas de feu sans fumage !

Prôné par les chefs qui raffolent de grillades, de Jamie Oliver à Cyril Lignac en passant par Stéphane Reynaud, le fumage est la grande tendance de cet été en matière de cuisine au barbecue. Un vrai plus qui fera de vous non pas un simple grilleur de chipolatas mais un authentique maître rôtisseur ! L’idée ? Donner un bon fumet à son barbecue grâce à l’emploi de bois odorant. Par exemple, le chêne, le cèdre, les arbres fruitiers comme le cerisier ou le pommier fonctionnent à merveille avec de l’épaule de porc. L’hickory, arbre venu d’Asie, donne du relief à une viande rouge. Les sarments de vigne sont parfaits pour du poisson ou de la volaille.

Avant de commencer, faites tremper votre petit bois dans l’eau pendant une bonne heure. Pour 5 à 7 pièces de viande ou de poisson à faire cuire, prévoyez une grosse poignée, mais pas plus, sous peine d’obtenir un goût trop prononcé. Les grandes surfaces vendent désormais des sachets de bois de fumage tout prêts (env. 7 € les 3,5 l). Pour un résultat satisfaisant, il faut placer la moitié du bois humidifié dans un charbon à température moyenne (180°C) juste avant de mettre les aliments sur la gril. La fumée blanche doit être dense, d’où l’intérêt d’utiliser un barbecue à couvercle. En fin de cuisson, ajoutez l’autre moitié. Taillez aussi dans les arbres aromatiques du jardin. À vous les langoustines fumées au thym-citron et les côtes de veau fumage romarin !

Grillades tout-terrain

Cuisinella_Kitchenlife - Grillades tout-terrain

Vaut-il mieux carburer au charbon, à l’électrique ou au gaz ? Les amateurs de saveurs authentiques ne jurent que par le modèle traditionnel. Le barbecue classique au charbon de bois est le seul qui offre le plaisir de la vraie cuisson au feu, façon Cro-Magnon ! De quoi s’offrir un retour aux sources de la cuisine.
Toutefois, le barbecue à gaz (au propane ou au butane) réunit de plus en plus d’adeptes en raison de sa facilité de mise en œuvre. Il fonctionne comme une gazinière et offre la plus diététique des cuissons. Autre option, le barbecue électrique, pratique si vous habitez en appartement et que le règlement de copropriété interdit l’usage du feu sur votre balcon. Sa mise en route rapide et sa simplicité d’utilisation limitent en outre les naufrages culinaires. Important : aux modèles riquiquis, préférez toujours ceux qui possèdent une large surface de cuisson et sont dotés d’un système de récupération et d’évacuation des graisses pour limiter la corvée de nettoyage. Pour l’électrique, privilégiez les modèles avec pieds amovibles (ou pieds vendus en option) permettant une utilisation sur une table. Côté puissance, visez les 2000 Watts… et prévoyez une rallonge !