Cronut, Ramen burger, Spaghetti-eis: les folies culinaires qui cartonnent aux US !

Cronut, Ramen burger, Spaghetti-eis: les folies culinaires qui cartonnent aux US !

New-York City est la cité des tendances gastronomiques, où naissent dans les cuisines de véritables phénomènes de mode, que tout le monde s’arrache. En ce moment, les 3 plats-gourmandises qui cartonnent à NYC sont des plats issus d’un mélange de cultures: franco-américaine pour le Cronut, américano-japonaise pour le Ramen-Burger et germano-italo-américaine pour le Sundae Spaghetti.

1. Le Cronut

cronut-ramen-burger-spaghetti-eis

Contraction de croissant et donut, le Cronut a vu le jour à Manhattan et son succès est phénoménal ! Lancé par le chef français Dominique Ansel en mai 2013, dans sa pâtisserie de Spring Street à New-York, le Cronut est LA douceur que tout le monde continue de s’arracher plus d’un an après son lancement. Dans cette douceur, vous retrouverez la pâte feuilletée du croissant, la rondeur du donut, le tout fourré d’une crème pâtissière dont le parfum change régulièrement, le tout plongé dans un bain de friture et recouvert d’un glaçage.

Cette viennoiserie a tellement de succès que des Cronuts se sont vendus entre 100 et 800 dollars l’unité, ce qui a obligé Dominique Ansel à limiter la vente à 2 Cronuts par personne.

2. Le Ramen burger

Ramen-burger

Le Ramen Burger est une recette originale créée par Keizo Shimamoto, qui est un mélange entre les traditionnelles nouilles japonaises (les « ramen ») et le plat préféré des Américains, le burger.

Dans ce plat qui cartonne, les nouilles de type ramen remplacent le pain à hamburger et son succès est tel, que les gens patientent parfois 4h avant de pouvoir goûter à ce nouveau plat tendance à New-York.

Le chef, Keizo Shimamoto, est un grand fan de ramen et avait le souhait de faire connaître les nouilles japonaises dans le monde entier, c’est aujourd’hui chose faite ! D’ailleurs, on trouve des ramen burgers depuis peu à Paris !

3. Le Sundae spaghetti

Sundae-spaghetti

C’est la toute dernière folie culinaire à la mode à NYC, les « spaghettieis » du glacier Dolce Gelateria ou Sundae spaghetti.  Leur nom n’est pas sans rappeler les célèbres pâtes italiennes, et pour cause, la glace (vanille pour le parfum) est passée dans une machine à pâtes. On y ajoute ensuite de la marmelade ou de la confiture (pour imiter la sauce tomate), des morceaux de chocolat ou de la glace au chocolat (pour imiter les boulettes de viande) et de la noix de coco (pour imiter le parmesan râpé). Au final, on a obtient un dessert qui ressemble à des spaghettis en sauce tomate, version sucrée. L’illusion est parfaite pour ce dessert inventé dans les années 60 en Allemagne par Dario Fontanella, et remis au goût du jour.

~~

Ces 3 plats qui cartonnent à NYC arrivent doucement en France, en aviez-vous entendu parler ? Vous tentent-ils ?

Pâtisserie : les 10 ustensiles de cuisine indispensables

articles-indispensables-pour-patisserie-2

La pâtisserie est un art qui se pratique difficilement sans les outils adéquats. Voici 10 articles indispensables quand on veut faire de la pâtisserie dans sa Cuisinella !

1. Une balance de précision

Exit les balances qui pèsent approximativement : parfois en pâtisserie, la réussite d’une recette se joue au gramme près ! Mieux vaut investir dans une balance électronique qui pèse au dixième de gramme près, c’est sensiblement le même prix que les balances électroniques qui pèsent à 2 ou 5g près, et beaucoup plus précis que les balances à aiguilles d’antan.

2. Des cuillères de mesure

materiel-pour-fermer-paquets-mini

Souvent les pesées en pâtisserie s’expriment en cuillères à soupe ou cuillères à café. Les cuillères ménagères n’ayant pas toutes la même taille, il vaut mieux investir dans des cuillères qui vous donneront exactement 5ml pour la cuillère à café et 15ml de liquide pour la cuillère à soupe.

3. Un fouet

fouets

Dans de nombreuses recettes, on doit mélanger « intimement » les ingrédients et pour cela, un fouet est indispensable ! Pour les casseroles avec revêtement antiadhésif, mieux vaut utiliser un fouet silicone qui ne rayera pas les bords, tandis que dans un bol en verre ou un cul de poule, un fouet en métal marchera très bien.

4. Un bon zesteur ou une râpe

zesteur-rape

Encore un article indispensable ! Surtout pour la peau des agrumes, le zesteur vous permettra d’apporter le goût, sans trop de gros morceaux désagréables. On peut s’en servir aussi pour des ingrédients durs, tel que le chocolat.

5. Un rouleau

rouleau

Une pâte sucrée ou feuilletée maison c’est délicieux, mais encore faut-il avoir un rouleau pour l’étaler ! Cet outil est indispensable pour réaliser cette opération. Pour les rouleaux, plusieurs matières sont disponibles : en bois pour le rouleau traditionnel ou en polypropylène pour des rouleaux qui accrocheront un peu moins les pâtes et préparations. On peut aussi trouver des rouleaux d’un format plus réduit pour les petites pièces de décoration en pâte à sucre ou bien en pâte d’amande.

6. Un thermomètre

thermometre

Le thermomètre est vraiment nécessaire pour réussir au mieux des préparations comme la meringue italienne, la meringue suisse, la température des sucres, la prise de température des brioches en fin de pétrissage etc. Les premiers prix commencent à une dizaine d’euros et ce serait dommage de s’en priver car les pâtissiers les utilisent souvent dans leurs recettes.

7. Des grilles

grilles

Quand on sort un gâteau du four, il faut le faire refroidir le plus rapidement possible pour éviter qu’il ne continue de cuire. Pour cela, rien ne vaut la mise sur grille, qui laisse passer de l’air en dessous et assure un refroidissement plus rapide et plus homogène.

8. Des passoires

passoires

De la passoire fine en passant par la traditionnelle passoire à pâtes, les passoires vous serviront dans de très nombreuses circonstances à enlever de gros morceaux, à filtrer et affiner vos préparations. Et aussi à tamiser vos éléments en poudre comme les farines ou les poudres d’amandes, de noisettes etc.

9. Un pique-pâte ou des cure-dents

pique-pate-cure-dents

Pour vérifier si un gâteau est cuit, on vous recommande souvent de planter une lame de couteau pointu en cœur et de regarder si elle ressort sèche. Réalisez cette opération avec un pique-pâte ou bien un cure-dent et vos gâteaux seront beaucoup moins abîmés, surtout si vous devez les piquer plusieurs fois pour vérifier la cuisson !

10. Du matériel pour refermer correctement les sachets ouverts

materiel-pour-fermer-paquets

On utilise rarement son kilo de farine ou de sucre d’un seul coup alors pour la pâtisserie, il est indispensable d’avoir du matériel pour fermer correctement ses sachets : pinces, et même pinces à linge pour fermer le plus hermétiquement possible.

~~~

Voici 10 articles que je pense indispensables en pâtisserie, et vous, en avez-vous d’autres à nous proposer ?

8 conseils pour bien ranger votre frigo !

quels-animents-placer-ou-dans-le-frigo

Aujourd’hui, on conserve la plupart des aliments que nous consommons dans un réfrigérateur. Mais savez-vous l’utiliser de manière optimale et en toute sécurité ? Voici quelques conseils.

1. Respectez les différentes zones de température

Dans un frigo, la température n’est pas la même partout, on veillera à conserver les bons aliments au bon endroit :

– dans la partie la plus chaude (porte) : beurre, sauces, boissons, confitures  et condiments entamés

– dans la partie la plus froide (étagère au-dessus du bac à légumes) : viandes et poissons, charcuteries, fromages au lait cru, produits qui décongèlent

– dans le bac à légumes : fruits et légumes, huîtres

– dans la partie médiane ou tempérée : le reste

Certains frigos contiennent des zones spécifiques, respectez avant tout les préconisations du fabricant.

2. Nettoyez régulièrement le frigo

On conseille de nettoyer son frigo une fois par mois minimum, tous les 15 jours si possible, pour éviter la prolifération de micro-organismes pathogènes. Pour nettoyer et désinfecter, on utilisera de préférence de l’eau avec du vinaigre blanc (50%-50%) ou de l’eau avec du bicarbonate de soude.

3. Emballez correctement les denrées

Les aliments ouverts doivent être soigneusement filmés ou bien rangés dans des boîtes hermétiques. Ne mettez pas en contact les aliments crus et les aliments cuits afin d’éviter les contaminations.

 

4. Ne mettez pas tout au frigo

Certains aliments ne doivent pas être mis au frigo où ils se conserveront mal : c’est le cas des bananes qui noirciront, des fraises et des tomates qui perdront leur goût, des pommes de terre et oignons qui germeront. Pour les œufs, il y a débat, certains vous diront de les conserver au frigo, d’autres que c’est totalement inutile (notamment suite à la publication au Royaume-Uni de cette étude – article en anglais).

Si vous conservez vos œufs au frigo, sachez qu’il est recommandé de les mettre dans la partie la moins froide, pointe en bas.

5. Limitez les ouvertures de la porte du frigo

Ouvrir sans cesse le frigo entraîne des chocs thermiques pour les aliments, fait travailler davantage le moteur du frigo et peut favoriser la formation de givre et le développement de micro-organismes. Mieux vaut donc limiter les ouvertures de la porte et réduire au maximum la durée d’ouverture.

6. Ne chargez pas trop le frigo

Pour que l’air froid circule de manière optimale, il est conseillé de ne pas surcharger le frigo et d’enlever systématiquement les suremballages comme par exemple les cartons autour des yaourts ou les plastiques divers. Cela évitera en plus une éventuelle contamination par ces suremballages.

7. Ne mettez pas d’aliments chauds au frigo

Les aliments brûlants mis dans le frigo le font travailler de manière excessive et vont entraîner la formation de condensation, qui va faire augmenter la température générale du réfrigérateur. Cependant, ne conservez pas non plus trop longtemps les plats chauds à température ambiante dans votre cuisine ; en hiver, quand il fait moins de 10°C, vous pouvez les filmer et les laisser refroidir quelques heures dehors à l’abri de la lumière et des bêtes. Le reste de l’année, ne dépassez pas 2h à température ambiante afin de limiter le développement de spores telles que celles de la famille des clostridium.

8. Mettez en avant les dates de péremption proches

Mettre devant les aliments avec des dates de péremption courtes vous permettra de limiter le gaspillage et d’éviter que certaines denrées ne moisissent au fond du frigo en tout impunité. Vous pouvez aussi pratiquer la méthode du « Premier Entré- Premier Sorti » qui limite aussi le gaspillage intempestif.

Et vous, quelles sont vos habitudes de conservation des aliments dans votre Cuisinella ?

 

7 astuces pour nettoyer et entretenir sa cuisine simplement

astuces-de-nettoyage

On pourrait acheter autant de produits que l’on a d’appareils ménagers dans une cuisine mais si on veut se simplifier la vie, en réalité seuls quelques-uns suffisent. Parmi les produits naturels, le bicarbonate, l’eau savonneuse et le vinaigre blanc seront vos meilleurs alliés car ils permettent de désodoriser, désinfecter et détartrer pour un prix de revient imbattable, tout en étant faciles d’utilisation. Voyons quelles sont les astuces pour nettoyer et entretenir sa cuisine facilement :

1. Utiliser le bon accessoire et le bon produit pour les meubles de cuisine

Pour les meubles brillants, rien ne vaut la peau de chamois, le chiffon doux ou le micro-fibres. N’utilisez jamais d’éponges du côté grattant ou quoi que ce soit d’abrasif, sinon vous risquez de rayer de manière irréversible les surfaces de vos meubles.

Pour les meubles laqués, rien ne vaut un peu d’eau avec du liquide vaisselle, ou un peu de produit à vitres que l’on rincera, mais surtout pas de produits en poudre qui pourraient rayer la surface.

D’une manière générale, l’eau savonneuse tiède sert pour tous les types de meubles.

2. Pour l’évier

Le bicarbonate sera votre meilleur allié pour dégraisser et désinfecter les éviers, mais toujours sans utiliser le côté abrasif de l’éponge et en l’appliquant délicatement (on peut en saupoudrer dans l’évier, légèrement frotter et rincer).

3. Pour les canalisations

Vous pouvez fabriquer vous-même un désodorisant pour vos canalisations : dans un pichet haut, mettez 2 dl de vinaigre blanc et ajoutez 4 cuillères à soupe de bicarbonate de soude (attention c’est effervescent). Ensuite, versez dans l’évier, laissez agir une heure puis mettez un litre d’eau chaude dans la canalisation. Cela permettra de désinfecter, détartrer et d’entretenir vos canalisations.

4. Pour les plans de travail

Quelle que soit la nature de votre plan de travail, l’entretien est sensiblement identique : ne laissez pas les taches sécher, et passez un coup d’éponge imbibée au préalable d‘eau savonneuse puis rincez.

Pour les taches de graisses, commencez par utiliser du papier absorbant pour en enlever un maximum.

5. Pour la robinetterie

D’une manière générale, on peut obtenir de très bons résultats avec du vinaigre blanc dilué, qui enlèvera les dépôts de calcaire et fera briller à nouveau votre robinetterie.

6 .Pour les plaques vitrocéramique ou induction

Le mieux est d’utiliser un produit spécifique « plaques » ou bien un produit à vitres qui leur redonnera toute leur brillance !

7. Pour les casseroles brûlées

La meilleure solution qui existe pour enlever toute trace dans une casserole brûlée, c’est de mettre une fine couche de bicarbonate légèrement humidifiée puis de laisser agir quelques heures et ensuite de frotter : généralement tout se décolle miraculeusement et on récupère ses casseroles bien plus facilement qu’avec n’importe quel produit ménager !

~~

Voilà les astuces pour le nettoyage et l’entretien de votre Cuisinella. Et vous, avez-vous d’autres astuces de nettoyage à partager ?

Idées de recettes de cuisine avec des fraises !

idees-recettes-avec-des-fraises

La fraise est l’un des fruits chouchou du mois de juin et nous sommes en pleine saison de production en France ! On trouve de très nombreuses variétés, toutes plus délicieuses les unes que les autres (Charlotte au goût de fraise des bois, Ciflorette, Gariguette etc.). Alors, que faire avec des fraises ? Comment les transformer en délicieux dessert ? En partenariat avec Cuisinella, Rose&Cook vous propose 5 idées à essayer de toute urgence :

1. Smoothie fraises-tomates bien frais pour l’apéritif

Pour 4 petits smoothies : 250g de fraises gariguettes Label Rouge, 250g de tomates grappes de Marmande, 2 feuilles de basilic.

Laver et équeuter les fraises, laver les tomates et enlever le cas échéant la partie verte. Couper en 2 les tomates et les fraises, passer au mixeur plongeant ou au blender avec 2 feuilles de basilic. Eventuellement, vous pouvez enlever la peau des tomates (on fait une croix au couteau en les incisant et on les plonge 30 sec dans de l’eau bouillante, puis on les épluche) et vous pouvez filtrer.

2. Tarte comme un jardin de fraises

Ingrédients : 1 cookie ou un sablé de grande taille rectangulaire, du chocolat noir de couverture, 12 fraises bien fraîches.

Mettre une ou deux grosses poignées de chocolat à fondre au micro-ondes (à 500w maxi, par tranches de 10 secondes). Etaler le chocolat délicatement à la spatule sur le sablé. « Planter » les fraises dans le chocolat (quitte à les recouper pour égaliser). Attendre une dizaine de minutes le temps que le chocolat prenne.

Si vous souhaitez faire vous-même un sablé, voici une recette qui vous permettra d’obtenir 2 grands sablés (temps de repos OBLIGATOIRE: 1h). Il vous faut : 1 œuf, 250g de farine T65, 125g de beurre mou, 125g de sucre blanc, 1 cuillère à café de vanille en poudre. Mélanger la vanille en poudre avec le sucre et réserver. Mettre la farine tamisée dans un robot pâtissier, ajouter le beurre et remuer à vitesse minimum jusqu’à ce que la pâte soit sablée (mais le moins longtemps possible). Si vous n’avez pas de robot, sablez la pâte à la main, du bout des doigts. Faites un puits et versez l’œuf battu au centre, puis par-dessus le mélange sucre+vanille. Mettez le robot sur la vitesse minimum et mélanger très rapidement. Finissez de mélanger et faites une boule de pâte avec une maryse ou à la main. Filmez et mettez au frais 1h. Ensuite, travaillez par petites quantités sur un silpat, une feuille de cuisson siliconée ou du papier sulfurisé lisse légèrement huilé. Taillez 2 carrés et enfournez 15 min à 170°C. Laissez refroidir avant utilisation.

3. Mousse de fraises

Ingrédients : 400g de fraises, 40g de beurre, 30cl de crème liquide entière, 100g de sucre, poivre du moulin, vanille en poudre.

Matériel: 1 siphon, 1 cartouche, 1 mixeur plongeant, passoire pour filtrer.

Mettre au frais la crème quelques heures avant le démarrage de la recette, laver les fraises, les essuyer et les équeuter. Dans une poêle, mettre le beurre, les fraises coupées en dés, puis le sucre et un peu de vanille en poudre. Faire chauffer 5-10 min à feu moyen, le temps que les fraises deviennent moelleuses, ajouter une pincée de poivre moulu. Passer au mixeur plongeant pour obtenir une purée de fraises puis filtrer (à l’aide d’une passoire fine). Laisser refroidir 15 min. Ajouter la crème froide à la purée filtrée, bien remuer et mettre dans le siphon. Fermer, visser une cartouche, bien remuer et stocker au frais tête en bas pendant 30 min minimum. Au bout de 30 min, la mousse est prête à être servie. Vous pouvez ajouter des pistaches concassées en décoration éventuellement.

4. Tiramisu et soupe de fraises – spéculos

Ingrédients : 2 œufs moyens, 500g de fraises, 1 pot de mascarpone (environ 125g), 6 gâteaux de type spéculos (+4 pour la décoration), 50g de sucre blanc  + 1 cuillère à café de sucre.

Laver et équeuter les fraises, les passer au blender avec 50g de sucre blanc pour faire une soupe de fraises. Casser les œufs et séparer les blancs des jaunes. Mélanger les jaunes avec 200g de soupe de fraises et une cuillère à café de sucre. Ajouter 125g de mascarpone (utiliser un fouet électrique pour bien homogénéiser la pâte). Monter les blancs en neige et les incorporer au mélange précédent. Casser grossièrement les gâteaux spéculos (garder quelques morceaux pour la décoration). Dans 4 à 6 coupelles (en fonction de la taille et du nombre de convives), mettre un fond de biscuit, puis de la soupe de fraises et compléter avec le mélange de mascarpone. Laisser reposer au moins 20 min au frais. Décorer avant de servir avec un peu de soupe de fraises restante et le reste des spéculos.

5. Beurre de fraises, pour des tartines originales

Ingrédients : 200g de fraises bien mûres, 180g de beurre, 1 citron jaune, 30g de sucre (2 cuillères à soupe).

Presser le citron et réserver. Laver et équeuter les fraises, puis les réduire en purée avec 30g de sucre et le jus de citron. Couper le beurre en morceau et travaillez-le de manière à ce qu’il devienne plus malléable. Mélanger la purée de fraises sucrées au beurre (le résultat n’est pas homogène, c’est normal).

Et vous, les fraises, comment préférez-vous les manger ?

5 astuces pour éplucher et tailler vos fruits et légumes

astuces-pour-eplucher-fruits-et-legumes

Pour manger plus de fruits et légumes sans se prendre le chou en cuisine, l’idéal c’est de jouer sur les formes et de se simplifier la vie pour l’épluchage.

1ère astuce : ne pas les éplucher !

Les légumes nouveaux ont souvent une peau très fine et vous n’êtes pas obligés de tous les éplucher, un bon lavage à l’eau suffira. Vous pouvez manger avec la peau sans hésiter les courgettes, les concombres, les carottes. Dans le même esprit de simplification, vous pouvez faire cuire tels quels les épinards, après les avoir lavés et essorés, mais sans enlever la queue, ce qui vous fera gagner beaucoup de temps. Pour les fruits, idem, en manger certains avec la peau est aussi une question d’habitude. En revanche, choisissez de préférence des fruits et légumes bio si vous décidez de conserver la peau. Enfin, sachez que beaucoup de fruits et légumes ne s’épluchent pas ou très mal, c’est le cas des cerises, des abricots, des prunes, des champignons (dont on coupera simplement une partie du pied) etc.

2ème astuce : tailler ses fruits et légumes de la même façon pour une meilleure cuisson !

Tailler ses fruits et légumes de la même façon permettra d’avoir un rendu plus joli et surtout d’obtenir une cuisson homogène pour les légumes (car des morceaux de même taille cuisent de la même façon).

3ème astuce : pour éplucher facilement les légumes à peau fine, utilisez la méthode du chaud-froid !

Cette méthode peut s’appliquer sur des légumes comme la tomate ou le poivron, et sur n’importe quel légume à peau fine :
-ébouillanter dans une casserole d’eau chaude 2 ou 3 minutes,
-refroidir rapidement dans un saladier avec de l’eau très froide (ajouter quelques glaçons si possible),
-essuyer précautionneusement et éplucher.
Pour les tomates et les légumes ronds, on réalisera sur le dessus une petite incision avant de les ébouillanter.

4ème astuce : tailler en jouant sur les formes !

La taille concerne surtout les légumes. Un même légume peut être taillé de beaucoup de façons différentes, en fonction de l’utilisation que l’on veut en faire. Quelques exemples:

-la carotte : en julienne=> petits bâtonnets de même taille ; à la paysanne : en tranches fines coupées en carrés d’1cm de côté environ ; en brunoise : dés de 2mm de côté environ.

-la courgette : en tronçons à farcir=> morceaux de 5cm évidés au centre ; en tagliatelles ou plus classiquement en rondelles

5ème astuce : de bons outils pour tailler les fruits et légumes !

Pour tailler les fruits et légumes, il vous faudra avant tout un bon couteau d’office. Vous pouvez aussi investir dans une mandoline, cette espèce de plaque avec une lame tranchante au centre, qui vous permettra de réaliser de multiples découpes.

Pour les légumes en longueur comme la courgette ou le concombre, vous pouvez acheter un appareil pour réaliser des spirales. Cela peut paraître un peu gadget, mais quand on mange beaucoup de fruits et légumes cela permet de varier les formes.

Dans le même esprit, il existe aussi des sortes de gros tailles crayons, qui permettent de faire une julienne illimitée ou des tagliatelles quasi infinies.

Pour les pommes et autres fruits ronds comme le melon ou la pastèque, il existe des outils pour faire des parts égales et trancher d’un coup. Cela réduit sensiblement la corvée d’épluchage et réduit le temps de découpe (coupe pomme, coupe melon, coupe pastèque et coupe avocat).

Chez Cuisinella, on craque pour ces astuces ! Et vous, qu’en pensez-vous ?

Idées astucieuses pour petites cuisines

idees-petite-cuisine 

On rêve tous d’une grande cuisine ! 30m² minimum, une vraie pièce à vivre, équipée de beaux meubles Cuisinella design. La réalité est souvent moins conforme à nos rêves : cuisine étroite de moins de 15m² avec un manque chronique de place !

Alors comment faire pour optimiser le rangement dans votre cuisine ? Voici 5 idées astucieuses quand l’espace manque cruellement :

1. Des accessoires en silicone qui se plient en accordéon

Depuis une dizaine d’années, on voit apparaître des accessoires qui se plient en accordéon. Ces objets sont une vraie révolution car ils permettent de gagner beaucoup de place et sont indispensables en cuisine. Le plus important d’entre eux : la passoire ! Si vous devez investir dans un seul de ces accessoires pliants en silicone, c’est bien celui-là car il vous fera gagner beaucoup de place. Sinon, il y a aussi les entonnoirs, les bols, le cul de poule et même le seau pliable !

2. Des casseroles et des poêles à manche amovible, et en nombre raisonnable

Pas la peine d’avoir 40 casseroles et poêles. A l’usage, on se rend compte que l’on peut cuisiner de manière confortable avec souvent moins d’une dizaine de casseroles et poêles. Une fois que vous aurez déterminé quelle est la quantité raisonnable, essayez d’investir dans des séries à manche amovible qui s’empilent beaucoup mieux et prennent moins de place dans les placards.

 3. Des meubles d’angle pour limiter la place perdue

L’angle n’est plus synonyme de place perdue en cuisine ! Les meubles sont désormais parfaitement adaptés à cette contrainte et chez Cuisinella le meuble d’angle est accessible en un tour de main et sur 2 niveaux.

4. Optimiser le nombre de petits appareils électroménagers dans la cuisine

Quand on a une petite cuisine, il vaut mieux commencer par analyser ses habitudes avant de se lancer dans des achats inutiles. Est-ce que je fais beaucoup de préparations maison ? Est-ce que je fais beaucoup de pâtisseries ? Qu’est ce que j’aime faire à manger ?

Cela ne sert à rien d’avoir un grille-pain sur son plan de travail si c’est pour faire du pain grillé une fois par an ! Dans ce cas-là, le grill du four fera très bien l’affaire. Il faut prendre ce temps d’analyse, puis si on se rend compte que tel ou tel appareil n’a pas servi depuis 1 an, avoir le courage de s’en défaire. Un appareil ménager qui ne sert pas occupe inutilement de la place.

5. Fixer une barre de crédence

Dans une petite cuisine, chaque recoin peut être optimisé. On peut fixer au mur une barre de crédence.

Une barre de crédence vous permettra de garder sous la main les accessoires qui vous servent le plus et qui sont parfois très volumineux dans les placards ou les tiroirs, ou bien qui pourraient encombrer inutilement le plan de travail : fouets, accessoires pour la cuisson, essuie-tout, ail et oignon etc.

~~

Et vous, avez-vous d’autres idées astucieuses pour optimiser l’espace dans une petite cuisine ?

5 idées de recettes au barbecue en moins de 20min

idee-recette-barbecue

Le mois de juin c’est le mois des premières vraies belles journées ensoleillées, et c’est aussi la période des premiers barbecues.

On ne sait pas toujours quoi faire au barbecue, alors voici 5 idées de recettes de cuisine simples et savoureuses  à partager, et qui ne prendront que 20min de cuisson, ou moins !

En exclusivité pour Cuisinella, Rose&Cook vous propose des grands classiques avec les patatas bravas (les patates des braves, que l’on peut servir avec de la mayonnaise) et les épis de maïs grillés, en passant par des huitres au barbecue qui demanderont maximum 4min de cuisson !

¤ Patatas bravas- 20min

Pour 4 personnes. Ingrédients : 4 grosses pommes de terre à frites coupées en 8 morceaux, 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1/2 cuillère à café de poivre moulu, 1/2 cuillère à café de sel, 1/2 cuillère à café de poivre moulu, 1 cuillère à café de piment d’Espelette (ou ¼ cc de piment de Cayenne si vous êtes très brave !), 1 cuillère à café de paprika.

Dans un grand saladier,  mélanger l’huile d’olive, le sel, le poivre ainsi que la cuillère à café de piment d’Espelette (ou de piment de Cayenne) et de paprika. Mettre les morceaux de pomme de terre et bien mélanger pour que tout soit bien enrobé de sauce. Faire cuire sur la grille du barbecue préalablement brossée, à feu moyen et couvercle fermé (si vous avez un barbecue qui ferme) pendant environ 20 mn, en les retournant de temps en temps.

¤ Wraps de poulet au guacamole- 10min de cuisson

Pour 4 personnes.  Ingrédients : 1 paquet de wraps, 2 filets de poulet, 1 pot de guacamole, 1 petit oignon blanc, du fromage râpé (emmenthal ou gouda), moutarde.

Badigeonner les 2 blancs de poulet avec de la moutarde, faire cuire au barbecue des 2 côtés au moins 10min (vérifier la cuisson). Couper en lamelles. Dans un petit bol, présenter l’oignon finement émincé, dans un autre bol le fromage.

Servir à table les wraps, les lamelles de poulet, l’oignon et le fromage, chacun peut alors composer son propre wrap !

¤ Brochettes de bœuf au chorizo- 8min de cuisson

Pour 4 personnes. Ingrédients : 2 pavés de bœuf, 8 piques à brochettes en bois, 160g de chorizo fort coupé en rondelles fines, 4 cuillères à soupe de persil, 4 cuillères à soupe d’huile d’olive, 2 cuillères à soupe de vinaigre de vin blanc, 1/2 cuillère à café de piment d’Espelette.

Réaliser la sauce en mixant le persil, l’huile d’olive, le vinaigre blanc et 1 cuillère à soupe d’eau (on peut faire cette sauce avec un robot-couteau, au mixeur plongeant ou avec un mini-hachoir). Couper la viande en gros cubes et la mettre sur les piques à brochettes (intercaler avec les tranches de chorizo pliées en 4 et piquées). Badigeonner les brochettes avec la sauce au persil, des 2 côtés. Faire cuire au barbecue (couvercle fermé si vous avec un couvercle) pendant environ 8min, en les retournant de temps en temps.

¤ Huitres au barbecue – 4min de cuisson

Pour 4 personnes. Ingrédients : 24 à 48 huitres.

Ouvrir les huîtres en gardant l’eau et la chair. Cuire les huîtres à feu vif directement (couvercle fermé si vous avez un barbecue avec couvercle). Les huîtres sont cuites quand l’eau frémit et que le bord se rétracte (la cuisson prend entre 2 et 4min, c’est très rapide). Enlever du barbecue avec une pince et servir, éventuellement avec des sauces (à base de citron, vinaigre, herbes etc.).

¤ Epis de maïs grillés et beurre au piment – 5min

Pour 4 personnes. Ingrédients : 4 grands épis de maïs sous vide, 150g de beurre, 2 piments rouges (égrenés et hachés finement), 1 cuillère à café de piment d’Espelette.

Mélanger le beurre avec le piment frais et le piment d’Espelette.

Couper les épis de maïs en 3 morceaux, les piquer sur une brochette et faire cuire 5min au barbecue en les retournant régulièrement. Dès qu’ils sont cuits, hors du feu, les badigeonner de beurre au piment et servir.

 

Ces recettes vous mettent l’eau à la bouche ? Alors, à vos barbecues ! Mais vous, laquelle de ces recettes de cuisine allez-vous réaliser ?

Des produits de saison dans votre cuisine : juin !

produits-de-saison-juin

Juin, les premières vraies chaleurs, les premiers soleils et surtout, pléthore de fruits et légumes qu’il est bon de déguster dans sa cuisine Cuisinella. On trouve encore ces premiers légumes de printemps qu’on a tant aimés (asperges, épinards, oignons, petits pois etc.) et on commence à savourer de belles tomates, des courgettes, des poivrons mais aussi les abricots, les cerises et tous ces délicieux fruits de l’été !

Pourquoi choisir des produits de saison ? Pour des raisons de coût, de goût et de souci écologique (moins de transport de l’autre bout de la planète) essentiellement. Juin est un mois assez prolifère, on trouve beaucoup de produits de saison, comparativement à certains mois d’hiver, y compris pour les poissons ou les fromages qui ont, eux-aussi, leur saison de prédilection. Les fromages parce que certains affinages arrivent à maturité et pour les poissons, on ne pêche pas toutes les espèces toute l’année.

Ces produits de saison, les voici :

¤ Fruits : abricot, banane, cassis, cerise, prune, citron, fraise, framboise, groseille, melon de Guadeloupe IGP (fin), melon, mûre, orange (fin), pastèque, rhubarbe

¤ Légumes & racines : ail nouveau, artichaut (début), asperge (fin), avocat, batavia, bette, betterave (fin), carotte, chou blanc / chou rouge / chou rave, céleri, courgette (début), épinard (fin), fines herbes, fenouil, fève, frisée, haricot vert, navet (fin), oignon blanc, patate douce, petits pois (début), pomme de terre, radis, salade romaine

¤ Poissons : pétoncle, sèche, carrelet, lieu noir, rouget Barbet, rouget Grondin, roussette

¤ Fromages : bleu d’Auvergne, ricotta, Pouligny-Saint-Pierre, camembert, chèvres, Livarot, Saint-Félicien, Saint-Marcellin

En juin on trouve encore beaucoup de verdure mais on voit apparaître de plus en plus de fruits et légumes colorés, qui annoncent l’arrivée très prochaine de l’été dans nos assiettes et dans notre cuisine Cuisinella !

Sécuriser sa Cuisinella quand on a des enfants !

securiser-sa-cuisinella-enfants

Quand on a des enfants, la cuisine représente un danger en termes d’accidents domestiques. Les endroits dangereux sont multiples : zone de cuisson, objets dans les placards, produits ménagers, couteaux. Pourtant, il est relativement simple de prendre quelques précautions et ainsi de sécuriser sa cuisine Cuisinella. Voici quelques conseils à appliquer sans modération :

¤ Mettre les produits ménagers en hauteur. Les produits ménagers sont source d’intoxication pour les enfants donc si vous pouvez, rangez-les en hauteur. Choisissez aussi de préférence des produits munis de bouchons de sécurité.

¤ Utilisez des paniers à verrous. Chez Cuisinella, une cuisine bien conçue est une cuisine sûre. Si vous ne pouvez pas mettre en hauteur vos produits ménagers, utilisez les paniers à verrous qui sont des paniers en fer sécurisés.

¤ Mettez les couteaux en lieu sûr. Autre source de danger pour les enfants : les objets coupants et tranchants et surtout les couteaux.  Dès la conception de votre cuisine, pensez à mettre en place des tiroirs qui ferment à clé.

¤ Evitez les brûlures. 2 zones de danger : le four et la plaque de cuisson. Pour le four, choisissez impérativement un four à porte froide,  verrouillez votre four en mode cuisson (si celui-ci possède cette fonction) et installez-le à mi-hauteur. Pour la plaque de cuisson, positionnez une grille de protection devant la plaque pour en empêcher l’accès, cuisez vos préparations de préférence sur les plaques du fond et installez si vous pouvez de l’induction (dont la surface reste chaude moins longtemps). Et n’oubliez pas de ne pas laisser dépasser les poignées vers l’extérieur : c’est tellement tentant pour un enfant ! Sachez que les 3 choses les plus dangereuses sont : l’eau bouillante, la sauce tomate bouillante et le caramel (qui monte à plus de 150°C dans une casserole).

¤ Des tiroirs doublements sécurisés. En plus du verrou, des tiroirs anti-basculement éviteront la chute et le décrochage du tiroir, source d’accidents.

Le meilleur équipement du monde ne vaudra jamais une bonne vigilance : ne laissez pas vos enfants seuls et sans surveillance. Ne laissez rien de dangereux à portée de leurs doigts et de leur vue (prises électriques sans obturateurs, sacs plastiques, mais aussi bouteilles d’alcool et de vinaigre etc.).

Avec une cuisine bien conçue et en respectant quelques règles de sécurité, on peut limiter les risques d’accidents !