Célébrités / Des cuisines en séries

Desperate Housewives. Cuisines de caractère

Cusinella_Kitchenlife - Desperate Housewives. Cuisines de caractère Attention à l’indigestion ! On se goinfre comme nulle part ailleurs dans cette série. Pas de doute, la cuisine est l’espace qui en révèle le plus sur les ménagères de Wisteria Lane. Dans les huit saisons de la série à succès, les héroïnes passent leur temps à mitonner des petits plats, au point qu’il existe même un livre répertoriant les meilleures recettes de Susan, de Lynette, de Bree ou de Gabrielle.

Le style ?
Plans de travail en marbre, réfrigérateurs et espaces de cuisson XXL, placards pleins à craquer de victuailles… Les cuisines sont à l’image des maisons cossues de Wisteria Lane : classiques et familiales. On aime y manger et la nourriture a quelque chose de sensuel. Bref, nous voici en présence de vraies popotes façon American way of life. Il faut savoir que le décorateur en chef de la série, Thomas Walsh, a imaginé un décor particulier pour chaque héroïne, l’idée étant que la déco reflète parfaitement le profil psy de chacune d’elle. Chez Susan, une déco qui flirte avec le style , très en vogue aux États-Unis, un mélange de romantisme et de touches campagnardes. Lynette tempère un style désordonné avec des couleurs douces allant du rose pâle au bleu layette, alors que Gabrielle la joue clinquant, puisant pour son intérieur dans le style méditerranéen. Quant à Bree, sa cuisine est tout ce qu’il y a de plus traditionnel, comme pour jouer le contraste avec ses accès dépressifs. Et vous, à quoi ressemble votre cuisine ?
À table ?
Cookies, truffes au chocolat, tartelettes aux fraises, scones, crèmes brûlées, cupcakes… Allergiques aux desserts, passez votre chemin ! On cuisine la plupart du temps en mode sucré et gourmand. À l’image de Bree qui, dès que son moral chute, se met au fourneaux. Pour ces ménagères désespérées, cuisiner se révèle le meilleur des antidépresseurs ! La bonne bouffe est aussi un moyen de faire diversion quand les choses se compliquent. Exemple : dans le dernier épisode de la saison 7, alors qu’un dîner est organisé en l’honneur de Susan, Bree se retrouve face à Chuck, son nouvel amant, en plein divorce avec sa femme. Pour éviter une conversation sur ce sujet, la jolie rousse n’hésite pas à dégainer son écran de fumée culinaire en l’obligeant quasiment à avaler des mini-hamburgers.


Diffusion : sur M6 et TEVA

Une réflexion au sujet de « Desperate Housewives. Cuisines de caractère »

  1. Et oui, notre cuisine révèle peut-être d’avantage sur nous que nous le pensons…La mienne est toujours bien rangé, c’est peut-être parce que je suis un peu maniaque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *