Envie d'ailleurs / Kitchen Tour

INDE : une histoire de femmes

Cusinella_Kitchenlife - INDE : une histoire de femmes Selon les régions et les niveaux de vie, la cuisine sera plus ou moins rudimentaire. Mais depuis une décennie, le rythme de l’équipement en électroménager (réfrigérateur, plaques, fours, etc.) serait l’un des plus rapides au monde, selon une étude menée par la marque Samsung. Bref, les Indiens s’offrent à tour de bras des cuisines modernes. Quelques fondamentaux demeurent pourtant. Les hommes boudent résolument les fourneaux. Bizarrement, si dans les restaurants les chefs sont toujours des hommes, dans l’intimité domestique ils ne sont pas du genre à donner un coup de main. Résultat, la cuisine traditionnelle est souvent un lieu à la décoration soignée, ouvertement féminine… avec des ambiances qui font presque penser à une chambre de jeune fille ! Dans la version la plus traditionnelle, notamment dans les villages, on y trouve encore d’immenses jarres où fermentent des sauces plus ou moins épicées qui entrent dans la composition de la majorité des plats. Indispensable aussi, la grande théière. Électrique ou posé sur le feu, ce samovar à l’indienne est toujours chaud.

Au menu ?
  Selon les religions pratiquées et la région, les menus varient beaucoup. Mais l’Indien a gardé sa fibre végétarienne. Fruits, légumes, féculents constituent la base. L’un des plats les plus préparés dans les maisons indiennes reste la poha. Souvent consommé au petit déjeuner, il s’agit d’un riz au safran composé de pommes de terre, d’oignons et de piments… Dans le genre copieux, on ne fait pas mieux.

Une réflexion au sujet de « INDE : une histoire de femmes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *