Envie d'ailleurs / Les cuisines de l’extrême

Cuisine XXL. God save the cook !

Cuisinella_Kitchenlife - Cuisine XXL. God save the cook ! - La une Au cœur de Londres, Buckingham Palace. Les cuisines de la couronne d’Angleterre sont réputées pour être parmi les plus grandes du monde. C'est une véritable armée de chefs, de commis et d'apprentis qui œuvre devant ces fourneaux de 210 m2. Les fours et les brûleurs à gaz se comptent par dizaines. Certains garçons de la brigade sont employés uniquement pour une seule tâche, comme l’épluchage des légumes… dont les restes sont, ordre de Sa Majesté, conservés pour être distribués aux chevaux du palais ! Dans la résidence officielle, on compte une brigade de près de cent cuistots qui travaillent quotidiennement, mais les équipes peuvent tripler pour les grandes occasions, comme le mariage de Kate et William ou le jubilée de la reine. À la tête de ces fourneaux géants, capable de préparer un repas assis pour plus de mille convives, on trouve notamment un chef au flegme suisse bienvenu, un certain Anton Mosimann. C’est à lui que la famille royale confie toutes les réceptions importantes. D’autres chefs officient pour le quotidien. Ce fut le cas de Darren McGrady, qui a mitonné les petits plats de la reine pendant onze années, avant de devenir le chef personnel du prince William. Tous ceux qui travaillent dans les cuisines de Buckingham le disent : la reine ne fait pas de chichis et affiche plutôt des goûts simples. Elle débute la journée non pas par le typique english breakfast avec œufs, bacon et saucisses, mais par un petit déjeuner composé de céréales, fruits secs et noix de macadamia. Pour le déjeuner, qu’elle aime prendre vers 13 heures, la reine raffole d’une sole grillée accompagnée d’épinards. L’après-midi, elle ne manque jamais le five-o’clock tea, accompagné de scones et de petits sandwiches au pain de mie, dont elle fait enlever les croûtes… comme il se doit ! Le soir, elle mange très léger. Quant au dimanche, c’est un rituel immuable et 100 % british : roast-beef, accompagné de « mashed potatoes » (purée de pomme de terre). Quant à savoir si elle mange avec Gerogette…Mystère !

Une réflexion au sujet de « Cuisine XXL. God save the cook ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *